Sécurité publique

Sécurité publique

Service des incendies de Saint-André-Avellin
La caserne des pompiers est située sur la rue Hôtel-de-Ville (adjacente à l’ancienne mairie)

Vous avez des questions relatives aux INONDATIONS? Contactez-nous au  819 983-2318 pendant nos heures ouvrables : lundi au jeudi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h et le vendredi, de 9 h à 12 h.

INONDATIONS – ZONE D’INTERVENTION SPÉCIALE (ZIS)

Le ministère de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques travaille présentement à la mise à jour des cartes relatives aux zones d’intervention spéciales (ZIS) qui ont été modifiées suite aux inondations que nous avons connues le printemps dernier. La ZIS s’applique aux zones inondables 0-20 ans qui étaient déjà identifiées au 10 juin 2019, dans les outils de planification des municipalités, ainsi que dans la délimitation faite par le gouvernement du Québec du territoire inondé par les crues printanières de 2017 et de 2019.

Voici des liens importants qui vous permettront d’en savoir plus sur ces zones et de vérifier si votre terrain est touché par le décret 817-2019.

Pour accéder à la carte, suivez le lien suivant : https://www.cehq.gouv.qc.ca/zones-inond/ZIS-20190715/index.html

Vous devez entrer votre adresse et le nom de notre municipalité dans la case « Recherche ». Si votre terrain et/ou votre résidence se retrouve dans la zone lilas, cela veux dire que vous êtes dans la ZIS.

Vous devez contacter notre Service d’urbanisme au 819 983-2318 sans tarder si :
– votre terrain/résidence a été inondé et que vous n’apparaissez pas dans la zone lilas;
– votre terrain/résidence n’a pas été inondé et que vous apparaissez dans la zone lilas.

Plus d’information concernant les ZIS, consultez le site web du ministère : https://www.mamh.gouv.qc.ca/ministere/inondations-printanieres-2019-zone-dintervention-speciale/

Voyez aussi le document « La zone d’intervention spéciale en sept questions » : https://www.mamh.gouv.qc.ca/fileadmin/publications/ministere/inondations_printanieres_2019/zis_sept_questions.pdf

Vous voulez en savoir plus sur le décret 817-2019 concernant la déclaration d’une zone d’intervention spéciale afin de favoriser une meilleure gestion des zones inondables? Voici le lien pour le décret 817-2019 : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=1&file=71076.pdf

IMPORTANT : les corrections doivent être finalisées au plus tard le 16 août 2019 : ne tardez pas à communiquer au 819 983-2318 avec nous afin que nous puissions apporter les modifications nécessaires, si requis.

Programme d’indemnisation du ministère de la Sécurité publique
Programme général d’indemnisation et d’aide financière pour les propriétaires d’une résidence principale et les locataires :
Téléphone : 1 888 643-2433 pendant les heures d’ouverture : lundi à vendredi de 8 h 30 à 20 h et samedi et dimanche de 9 h à 16 h.
Site web : https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-civile/assistance-financiere-sinistres/indemnisation-et-aide-financiere/proprietaires-et-locataires.html

Consultez le Guide pour Propriétaires d’une résidence principale et locataires
Dépliant pour les Propriétaires d’une résidence principale et locataires
Vous pouvez aussi consulter le document Comparaison entre l’ancien et le nouveau programme d’aide financière

Autres documents utiles relatifs aux inondations :
Croix-Rouge : Guide de rétablissement suite à une inondation
Urgence Québec :  En cas d’inondation
Hydro Québec : Feuillet d’information

Urgence Québec : URGENCE QUÉBEC – INONDATION
Sécurité publique : SÉCURITÉ CIVILE – INONDATION
Carte Vigilance pour le suivi de la crue des eaux : CARTE VIGILANCE

En cas d’urgence, composez le 911.

Richard Parisien
Directeur du service des incendies par intérim
Téléphone : 819 983-2318, poste 29
Cellulaire : 819 981-0032
Courriel : incendie.staa@mrcpapineau.com

Voici des renseignements importants à consulter dans le cas d’une situation d’urgence, comme par exemple les inondations printanières.

Si vous habitez une zone qui est habituellement inondée au printemps, il est recommandé de toujours avoir à portée de main une trousse d’urgence.  Avoir une trousse d’urgence à la maison est important. Elle doit contenir suffisamment d’articles pour permettre à votre famille de subsister pendant les 3 premiers jours d’un sinistre.  Placez votre trousse d’urgence dans un endroit facilement accessible. Vérifiez annuellement son contenu. Remplacez au besoin les piles et les réserves d’eau.

Articles essentiels à avoir dans la trousse d’urgence
Ayez en tout temps à la maison les articles suivants, idéalement rassemblés dans un sac à dos ou un contenant :

  • Eau potable — deux litres par personne par jour, pour au moins 3 jours;
  • Nourriture non périssable — provisions pour au moins 3 jours;
  • Ouvre-boîte manuel;
  • Radio à piles — piles de rechange;
  • Lampe frontale ou de poche — piles de rechange ou lampe à manivelle;
  • Briquet ou allumettes et chandelles;
  • Trousse de premiers soins — antiseptiques, analgésiques, bandages adhésifs, compresses de gaze stériles, ciseaux, etc.;
  • Masques antipoussières — pour filtrer l’air contaminé;
  • GPS;
  • Boussole;
  • Lunettes de soleil et écran solaire;
  • Canif;
  • Petit coffre à outils;
  • Sac à dos
  • Tente, sac de couchage, matelas de sol;
  • Réchaud, combustible et ustensiles de cuisine;
  • Articles de toilette;
  • Médicaments en vente libre (antihistaminique, ibuprofène, acétaminophène, etc.);
  • Médicaments d’ordonnance (prescrits par votre médecin);
  • Sacs à ordures;
  • Bottes de randonnée pédestre;
  • Vêtements imperméables;
  • Vêtements de rechange;
  • Jeu de cartes, livres, revues.
  • Les sept premiers articles vous permettront, à vous et à votre famille, de subsister pendant les 3 premiers jours d’une situation d’urgence, le temps qu’arrivent les secours ou que les services essentiels soient rétablis.

On peut consulter le site du ministère de la Sécurité civile pour plus de détails en cliquant ici.

Voyez aussi le site d’Urgence Québec pour savoir quoi faire en cas de situation d’urgence, telle une inondation.

Que faire lors d’une inondation?

Protégez vos biens!

​À l’intérieur :
Montez les objets de valeur et ceux qui peuvent être déplacés du sous-sol ou du rez-de-chaussée.
Mettez à l’abri et hors de la portée des enfants les produits chimiques ou nocifs (insecticides, résidus d’huile usagée, etc.);
Bloquez les conduites d’égout du sous-sol en l’absence de clapet antirefoulement (dispositif empêchant les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol).
Bouchez le drain au sous-sol pour réduire les apports d’eau que le tuyau de drain pourrait amener.
Utilisez une pompe de puisard auxiliaire (pompe de secours) pour pomper l’eau lorsque votre clapet de refoulement ou votre pompe de puisard n’évacue pas complètement l’eau de votre résidence. Il existe trois sources d’alimentation de secours pour les pompes de puisard auxiliaire, qui se vendent dans la majorité des magasins de grande surface. Respectez les consignes d’utilisation du fabricant, selon les types de pompe et de source d’alimentation retenus.

À l’extérieur :
Installez des sacs de sable et des membranes (PDF, 60 ko) devant chaque entrée et ouverture (porte, garage, margelle) lorsque la mesure est conseillée par la Municipalité.
Enlevez les biens qui se déplacent facilement sur votre terrain.
Fixez tout objet encombrant qui pourrait être emporté par l’eau et représenter un danger pour autrui.
Protégez les fenêtres face à la rivière avec des panneaux de bois.

Électricité et gaz naturel

Si l’eau menace de pénétrer dans votre résidence :
Coupez le courant dans la maison afin d’écarter tout danger d’électrocution ou d’incendie.
Fermez l’entrée principale du gaz, qui devra être rouverte par un spécialiste.
Fermez les robinets des bouteilles de propane et des réservoirs de propane.
Fermez le robinet à la sortie du réservoir à mazout, dont​ il faudra faire vérifier l’intégrité du réservoir par un spécialiste avant de le remettre en marche.​​​​​​

Ne coupez pas le courant si l’eau commence à envahir votre résidence : ne touchez à rien! Communiquez immédiatement avec Hydro-Québec, au numéro 1 800 790-2424, pour faire interrompre le service au compteur ou au poteau.
Conformez-vous aux instructions des fabricants avec les installations électriques provisoires ou les appareils d’appoint pour cuisiner, vous éclairer ou vous chauffer. Les appareils d’appoint non électriques (au gaz, à essence) conçus pour l’extérieur, comme des barbecues ou des équipements de camping, ne doivent jamais être utilisés à l’intérieur car ils peuvent causer des intoxication au monoxyde de carbone, qui sont graves, voire mortelles. Quittez immédiatement la pièce où vous vous trouvez si une odeur de gaz est perceptible ou si les équipements à gaz naturel sont brisés, et communiquez avec le service d’urgence de votre distributeur de gaz naturel.
Respecter les règles d’installation et d’utilisation d’une génératrice si vous en êtes équipé.

Voir l’avis d’Hydro Québec.

Eau potable
Considérez comme potable l’eau provenant d’un réseau d’aqueduc, à moins d’un avis contraire émis par les autorités municipales responsables du réseau d’aqueduc. En cas de doute quant à la couleur, à l’odeur ou au goût de l’eau, communiquez avec les autorités municipales avant de la consommer;
Considérez comme non potable et impropre à la consommation, l’eau provenant d’un puits individuel, même si elle paraît claire et sans odeur. Tant que vous ne savez pas si l’eau du puits répond aux normes, faites-la bouillir à gros bouillons pendant une minute avant de la consommer ou utilisez de l’eau embouteillée.

Consommation des aliments et des médicaments
Assurez-vous que les aliments sont salubres avant de les consommer. Jetez tout aliment présentant des signes d’altération.
Ne consommez pas les médicaments qui doivent être conservés au frais, mais qui n’ont pas pu l’être. Retournez-les à la pharmacie.

Transport
Vérifiez l’état des routes avant de vous déplacer, à l’adresse internet quebec511.info, ou par téléphone, en composant le 511.
Évitez de vous déplacer à pied ou en véhicule sur des chaussées inondées. Abandonnez votre voiture si le moteur cale à cause du niveau d’eau, pour ne pas risquer d’être emporté.
Évitez de remettre en circulation un véhicule routier inondé, y compris une moto ou un véhicule récréatif (autocaravane, roulotte).

Installations septiques
Prenez certaines précautions pour assurer la conformité de vos installations septiques.

Information
Informez les autorités de toute situation dangereuse, comme des fils électriques tombés sur la chaussée ou des objets lourds transportés par les flots.​
Consultez les médias de votre région pour connaître l’état de situation et les mesures à prendre.
Consultez notre site web et notre page Facebook pour connaître l’évolution de la situation.
Consultez le site internet gouvernemental Urgence Québec, et les comptes de médias sociaux qui y sont associés, pour obtenir toute l’information à jour.

​Quand et comment évacuer son domicile?
​Si les autorités l’exigent ou si vous sentez que votre sécurité est compromise, évacuez votre domicile. Informez vos proches ou la Municipalité de l’endroit où vous comptez être hébergé provisoirement.

Quand et comment réintégrer son domicile?
Si les autorités le permettent et que votre sécurité n’est pas compromise, réintégrez votre domicile, de préférence le jour, car il est alors plus facile de voir les problèmes et les dangers.

À votre arrivée, prenez des photos pour documenter les dommages causés à votre résidence.

Pour obtenir un permis (gratuit) pour tout genre de feu, excepté un feu de camp, veuillez contacter la Municipalité et procéder comme suit :
Tél. : 819 983-2318, poste 0
Courriel : info.staa@mrcpapineau.com

Voici les informations qui sont requises :
Nom, adresse du propriétaire et de l’endroit où sera effectué le brûlage, numéros de téléphone (maison et cellulaire), nom de la personne responsable du brûlage et date prévue pour le faire.
Le permis est valide pour une semaine (7 jours) et il est renouvelable. Vous devez toutefois téléphoner au même numéro pour en prolonger la durée.
Il n’est pas nécessaire de vous présenter en personne.

Quelques critères de sécurité doivent être suivis pour procéder au brûlage en toute sécurité.  Nous vous recommandons de lire les quelques articles qui suivent.

Voici quelques articles du règlement 40-01 :

Article 1 – Toute personne qui désire faire un feu afin de détruire du foin sec, de la paille, des herbes, des broussailles, des branchages, des arbres, arbustes ou plantes, terre légère ou terre noire, des troncs d’arbres, des abattis ou autres bois naturels, en tout endroit de la municipalité, doit au préalable obtenir un permis de brûlage auprès du chef pompier ou de tout autre officier désigné par le conseil.    Note : il est maintenant possible d’obtenir le permis en suivant la procédure mentionnée ci-dessus.

Article 5 – Il est interdit de faire un feu à l’extérieur, les jours où la vitesse du vent excède 25 km/heure.

Article 6 – Les matières destinées au brûlage doivent être empilées en tas d’environ 3 mètres par 3 mètres au maximum et n’excédant pas 2 mètres de hauteur.

Ne sont pas considérés comme des feux à ciel ouvert
Les feux allumés dans des installations prévues à cet effet et munies de pare-étincelles, telles que poêle, foyer, contenant de métal. Pour être règlementaire, les pare-étincelles doivent présenter des ouvertures d’une dimension maximale d’un centimètre.

Si un avis d’interdiction d’allumer un feu à ciel ouvert est émis par le Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec et que vous détenez un permis pour cette période, ce dernier n’est plus valide.

Richard Parisien
Directeur du Service incendie par intérim

L’équipe est aussi composé de :
Directeur adjoint : Serge Lamothe
Capitaine : Pierre Lavergne
Capitaine adjoint:  Roy Lévesque

Et de 21 pompiers :
Jean Bourassa
Alexandre Charron
Daniel Debulle
Charles Demers
François Demers
Yannick Forget
Sylvain Larente
Ludovic Larouche
Stéphane Larouche
Jasmin Lauzon
David Leblanc
Claude Parent
Éric Patrice
Gaétan Patrice
Alain Pilon
Stéphane Pilon
Pascal Simoneau
Alain Smolynecky
Simon Touchette

Le Service incendie intervient en cas d’incendie, de désastre et de sauvetage pour protéger la vie et les biens des citoyens à l’aide d’une main d’œuvre et de l’équipement d’extinction incendie adéquats. Il intervient aussi grâce à des mesures connexes comme des inspections préventives et de l’éducation auprès du public en vue de réduire les causes d’incendie. De plus, notre équipe intervient sur tout le territoire de la Municipalité de Saint-Sixte.

Un autre service offert par le Service incendie est celui de désincarcération des personnes piégées dans des véhicules accidentés, service qui est également offert aux municipalités de Saint-Sixte, Ripon et Notre-Dame-de-la-Paix.

Comme il doit s’assurer en tout temps du bon fonctionnement de son matériel, il est également responsable de l’entretien régulier des appareils et des équipements de lutte contre les incendies ainsi que ceux servant à la désincarcération et, bien entendu, doit aussi fournir des rapports d’évaluation régulièrement à cet effet.

Les équipements du Service incendie

– 1 camion citerne avec un réservoir d’une capacité de 1500 gallons par minute muni d’une pompe (1050 gallons par minute)
– 1 camion citerne avec réservoir de 1500 gallons par minute
– 1 camion pompe avec un réservoir d’une capacité de 1000 gallons par minute avec une pompe de 1050 gallons par minute
– 2 camions de service

L’Association des désincarcérateurs / Premiers répondants fut créée il y a de cela plusieurs années. Ces services ont été divisés et le service de désincarcération est maintenant géré par le Service incendie de la Municipalité.

Les premiers répondants sont sous la responsabilité d’une association, en collaboration avec la Municipalité; cette dernière s’est engagée à lui fournir un local que nous appelons «le dôme» et d’en assumer les frais de fonctionnement. La Municipalité applique le même type de règlement financier que pour les pompiers, c’est-à-dire que les intervenants sont rémunérés à chaque sortie.

Cette association regroupe des personnes ayant reçu une formation obligatoire à titre de premier répondant, en RCR, en sauvetage et surtout, ce sont des personnes passionnées par leur travail. Voici les membres qui composent l’équipe :

Conseil d’administration
Stéphane St-Germain – président
Josée Lesieur – administratrice
Jocelyn Pothier – administrateur
Jean-François Whissell – administrateur

Membres
Yanick Beaulieu
Sylvain D’aoûst
Julie Lecompte
Natalie Lévesque
Danielle Pilon
Johanne Pothier
Roxanne St-Pierre

Rôles d’un premier répondant
– Détenir la formation nécessaire et en continue pour répondre aux besoins de la population de la façon la plus sécuritaire possible;
– Intervenir et sauver des vies;
– Répondre efficacement aux appels d’urgence;
– Évaluer la situation une fois arrivé sur les lieux afin de prioriser les actions à prendre;
– Sécuriser et apporter les premiers soins nécessaires aux personnes impliquées jusqu’à l’arrivée des ambulanciers;
– Chaque premier répondant doit aussi s’investir de façon à atteindre les objectifs fixés par l’organisme.

Bénéfices d’avoir les services de premiers répondants
– Ils sont souvent les premiers arrivés sur les lieux d’un incident;
– Ils prodiguent les premiers soins en attendant l’arrivée des ambulanciers;
– Ils prêtent main forte aux services une fois sur place, tant les ambulanciers, les pompiers que les policiers, selon le protocole établi.

Critères pour devenir membre
– Formation de RCR un atout;
– Posséder un véhicule;
– Être capable de travailler en équipe;
– Posséder un téléphone cellulaire est un atout;
– Détenir un permis de conduire de classe 4A est un atout;
– Être alerte, sociable, dynamique;
– Et, critère très important, aimer relever des défis!

Exigences pour devenir un premier répondant efficace
– Le premier répondant doit suivre des formations en continu afin de se maintenir à jour dans les nouvelles techniques et la modernisation des appareils;
– Il doit faire preuve d’un bon jugement;
– Il doit mettre en œuvre de façon efficace les enseignements reçus de façon à toujours travailler de façon sécuritaire, tout en utilisation le matériel approprié aux manœuvres entreprises;
– Il doit aussi se rendre disponible lorsque l’Association est invitée à faire du bénévolat pour d’autres organismes, de sorte qu’ils sont sur place si un incident se produisait.

Chaque année, l’Association répond à plus de 250 appels.

Le schéma de couverture de risque incendie couvrant l’ensemble des municipalités de la MRC et, par le fait même, notre municipalité et celle de la municipalité de Saint-Sixte, a été homologué par le Ministère de la Sécurité publique.

Ce schéma est maintenant légalement en vigueur et il est un outil de gestion des risques d’incendies et il inclut des objectifs à rencontrer en matière de prévention pour assurer une protection optimale des citoyens, de leurs biens et du patrimoine de la municipalité.

Voici quelques conseils à lire attentivement :
Si un incendie se déclare, restez calme et ayez toujours en mémoire ces quelques conseils :
– déclenchez le système d’alarme;
– quittez l’immeuble immédiatement;
– avisez le Service incendie (911)

Si vous entendez le système d’alarme :
– laissez tous vos effets personnels;
– ne prenez jamais l’ascenseur;
– touchez la porte avant de l’ouvrir;
– si elle est chaude, il y a vraisemblablement des flammes ou des gaz dans le corridor : dans ce cas, n’ouvrez pas la porte;
– si la porte n’est pas chaude, ouvrez-la lentement pour vous assurer qu’il n’y a pas de danger dans le corridor;
si aucun danger ne vous menace : dirigez-vous rapidement vers l’issue la plus proche.

S’il y a de la fumée :
– déplacez-vous en rampant;
– soyez toujours prêt à rebrousser chemin si l’accès à la sortie est obstrué par la fumée ou les flammes.

Si vous devez rester dans votre logement parce qu’un danger plus grand vous menace à l’extérieur :
– téléphonez à votre service d’incendie pour signaler votre présence dans l’immeuble;
– bloquez les interstices de la porte à l’aide de serviettes ou de draps mouillés pour éviter que la fumée ne pénètre dans votre logement;
– respirez au travers d’un linge humide, ouvrez une fenêtre, mais préparez-vous à la refermer rapidement si la fumée pénètre;
– allez sur le balcon si vous croyez que la fumée et les flammes ne vous atteindront pas ou placez-vous devant une fenêtre afin d’être repéré;

La vigilance de tous est essentielle et surtout, un bon plan d’évacuation doit avoir été établi et connu de tous les membres de la famille. Un incendie qui se déclare dans un immeuble d’habitations expose toujours les personnes à de graves dangers. Soyez toujours prêt à faire face à la situation : c’est le meilleur gage de sécurité!

Voici quelques activités qui se déroulent la première semaine d’octobre durant la semaine de la prévention des incendies :

– visites des écoles, du Centre de la petite enfance et des garderies en milieu familial;
– visites à la caserne de pompiers par des groupes d’élèves;
– prévention générale;
– participation à des événements spéciaux;
– sécurité lors de l’activité : Tour de la Petite-Nation BMR;
– organisation de la fête de la Saint-Jean;
– participation à la parade du Festival Western;
– participation à la parade de la Super fête des enfants;
– sécurité à l’Halloween;
– coordination et participation pour la cueillette de fonds et de denrées alimentaires lors de la guignolée annuelle;
– distribution des paniers de Noël.

Un Plan de mesures d’urgence a été préparé par notre Municipalité. 

Ce plan est conçu en conformité avec la Loi de la Sécurité Civile (loi 173) en fonction des risques de sinistres prévisibles et imprévisibles susceptibles de survenir sur notre territoire municipal.

Ce plan a deux préoccupations :
– favoriser la réflexion portant sur la façon de s’organiser en prévision d’un sinistre;
– déterminer les méthodes de fonctionnement qui peuvent être facilement adaptées et qui tiennent compte tant des différents genres de sinistres possibles que des ressources municipales dont nous disposons.

Le Coordonnateur et le Conseil municipal se sont associés avec le personnel nécessaire pour faire une recherche sur la vulnérabilité municipale :
– panne d’électricité
– tornade
– tremblement de terre
– inondation
– matières dangereuses

Objectifs du Plan de mesures d’urgence
– développer une culture de sécurité civile au sein de notre collectivité;
– favoriser la communication du plan aux personnes concernées tels les employés, les bénévoles et la population en général;
– établir clairement les rôles des intervenants et leur interrelation;
– et surtout, servir de document de référence lors du déclenchement des mesures d’urgence.

Chaque urgence revêt généralement un caractère unique, ce plan doit donc être perçu comme un outil et non pas une fin en soi. Nous nous devons d’exercer une approche sécuritaire et logique, basée entre autres sur l’expérience des intervenants.

Organisation municipale de sécurité civile
Voici de qui est composé l’équipe de mesures d’urgence :
– Maire
– Coordonnateur, adjoint et substitut
– Sûreté du Québec
– Administration et adjoint
– Communication et adjoint
– Sécurité incendie et adjoint
– Service aux sinistrés et adjoint
– Travaux publics, services techniques et transports des secteurs : urbain / rural
– Ministère du Transport du Québec (s’il y a lieu)
– DGSCSI (direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie)

À chaque année, notre Plan de mesures d’urgence est révisé afin de toujours être en mesure de pallier à des sinistres ou autres situations d’urgence.

Pour le service d’urgence, composez le 911

Richard Parisien
Directeur de la sécurité publique par intérim
Téléphone : 819 983-2318, poste 29
Cellulaire : 819 981-0032

VISITEZ LE SITE D’URGENCE QUÉBEC POUR SAVOIR QUOI FAIRE EN SITUATION D’URGENCE

Ce comité a été mis sur pied pour sensibiliser la population à la nécessité de signaler des comportements ou des situations suspectes.

Voici des numéros d’urgence à conserver :
Urgence (Sûreté du Québec) : 911 ou 819 310-4141
Sinon, signalez le numéro de téléphone de la boîte vocale à la municipalité : 819 983-2318, poste 34.

Votre appel sera traité de façon anonyme si désiré : nous vous assurons une complète discrétion le cas échéant. Précisez la situation qui vous préoccupe d’une façon détaillée. Le relevé des appels au poste 34 est fait à chaque jour.

Ce programme, principalement axé sur la prévention contre le vol par effraction dans les résidences, mise sur la mobilisation de groupes de citoyens qui, de concert avec la Sûreté du Québec, mettent de l’avant des moyens de réduire les risques de vols par effraction dans leur secteur.

Plusieurs expériences démontrent que l’action concertée des citoyens et des policiers peut contribuer à prévenir et à diminuer les vols par effraction et par conséquent à améliorer la qualité de vie et le sentiment de sécurité des citoyens.

Objectifs
– Réduire le nombre de vols par effraction dans les domiciles.
– Fournir aux citoyens des conseils de sécurité simples et efficaces.
– Briser l’isolement de certains résidents.
– Démontrer aux citoyens la nécessité de s’entraider par une surveillance mutuelle des – résidences avoisinantes.
– Sensibiliser les citoyens face à l’importance de signaler aux policiers avec le plus de précision possible tout individu ou situation suspecte.
– Le maintien et l’amélioration de la signalisation routière.

Voici quelques conseils :
– il est fortement conseillé de bien verrouiller vos portes et fenêtres, dont celles du sous-sol;
– portez une attention particulière à votre porte-patio;
– suite à un déménagement, il est recommandé de faire changer les serrures;
– faites suspendre votre abonnement au journal lorsque vous vous absentez plusieurs jours et faites vider votre boîte aux lettres régulièrement;
– munissez-vous d’un système d’alarme;
– l’utilisation des médias sociaux peut alerter les cambrioleurs d’un départ pour un voyage, il est préférable d’en parler à votre retour seulement;
– toujours bien verrouiller votre voiture;
– ne laissez pas traîner vos biens à la vue de tous, près de votre résidence ou dans votre voiture.

Richard Parisien
Directeur de la sécurité publique par intérim
Téléphone : 819 983-2318, poste 29
Cellulaire : 819 981-0032
Courriel : incendie.staa@mrcpapineau.com

Vous pouvez emprunter le burin de la Municipalité afin de marquer vos biens de votre numéro de permis de conduire. Un dépôt de 20 $ est demandé lors de l’emprunt et le montant total vous est remis au retour du burin.

X